Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

21 Apr

Au coeur du Parc des glaciers et volcans de Manizales

Publié par @line  - Catégories :  #Colombienneries

Au coeur du Parc des glaciers et volcans de Manizales
Au coeur du Parc des glaciers et volcans de Manizales
Au coeur du Parc des glaciers et volcans de Manizales

Après une semaine passée à Bogotà et après ma dangereuse aventure avec de vrais faux policiers, une échappée au vert et en montagne ne pouvait que m'apaiser. Le contact avec l'Ambassade de France pour enregistrer cette agression m'avait appris que la veille, un couple avait été embarqué pour contrôle au poste de police par des policiers en uniformes - les deux miens étaient en civil - fouillé entièrement, dévalisés ! On leur a affirmé avec aplomb que personne n'avait touché à leur portefeuille! C'est parole contre parole! Quelle impuissance!

Loger dans une hacienda de 200 hectares au cœur d'espaces consacrés exclusivement à la culture du café... c'est oublier tout cela, se réconcilier avec la rude 1ère approche de la Colombie.

Cette Hacienda à Manizalès à 2000 mètres d'altitude offre le paysage d'une végétation luxuriante, une réserve d'oiseaux exceptionnelle ; et des randonnées pédestres balisées allant de 15 minutes à 45 minutes sur de multiples parcours classés par niveaux de difficultés.

Hamacs, piscine, végétation, petits oiseaux et... beaucoup trop d'insectes le soir... (Oublions ces derniers, il faut bien que les oiseaux se nourrissent? )

Aujourd'hui, montée à 4000 mètres dans ce Parc des glaciers et des volcans ; cependant, nous ne feront vraisemblablement pas le tour du volcan puisque le cratère s'est réveillé, raison pour laquelle nous avons été dérouter vers l'aéroport de Peireira... et qu'il nous a fallu une heure trente d'autobus pour rejoindre à Manizalès, notre hébergement à la Hacienda Venezia. Nous nous contenterons d'une belle ballade au lac noir et au point de vue.

Donc, on sort couvert et avec de la crème sur le nez... on finira la journée dans des eaux thermales chaudes : maillot de bain obligatoire !

Hasta luego muchachos!

Au coeur du Parc des glaciers et volcans de Manizales
Au coeur du Parc des glaciers et volcans de Manizales
Au coeur du Parc des glaciers et volcans de Manizales
Commenter cet article

Dominique 12/05/2015 11:16

J'espère que les insectes ne sont pas trop voraces
Bonne continuation

@line 13/05/2015 11:24

Je te signale qu'ici il faut faire sa Maryline et pas QUE dormir avec le 5... Il te faut matin ET soir t'en asperger et du Cinq Tropical bien sûr! ahahah, il sent moins bon que le Chanel, cependant il est efficace!

Évelyne 12/05/2015 02:22

Quelle poule élégante! Y a-t-il au moins un coq pour la remarquer?

@line 12/05/2015 02:38

hum... il m'a semblé qu'il s"agissait d'un coq...? Non?

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.