Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

01 Jun

Esta casa no se vende

Publié par @line  - Catégories :  #Colombienneries

Esta casa no se vende


Sur la route, des dizaines de fois nous lirons cette inscription qui à elle seule concentre le drame colombien... Les propriétaires des maisons qui plantent ces panneaux ou mieux, l'inscrivent bien en vue sur les murs de leur maison signalent ainsi que la maison loin d'être abandonnée appartient à des personnes simplement absentes.

Au Mexique aussi il semble que ce soit une pratique... m'explique Françoise, victime elle même depuis 7 ans de ce type de vol. Une fois son compagnon assassiné, des intrus se sont appropriés leur maison... probablement ceux même qui ont laissé une nuit sur le bord du chemin Miguel Angel mort, non loin de sa voiture. Avaient été dérobés des rushs et des enregistrements d'entretiens destinés à un livre en cours, un documentaire en projet. En renonçant à récupérer leur maison, Françoise choisi de rester en vie...

De même, toute terre non cultivée depuis cinq ans, peut être "récupérée" par des tiers... à condition de s'acquitter des droits d'impôts. Il semblerait que cette loi valide dans ces deux pays d’Amérique latine s'appliquerait aussi aux maisons. Il faut évidement qu'un notaire certifie l'authenticité des preuves apportées... donc parfois des complicités utiles!

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.