Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

13 Jan

Les trottoirs de Manille

Publié par @line  - Catégories :  #Philippineries

Les trottoirs de Manille
Les trottoirs de Manille
Les trottoirs de Manille

2eme nuit où je dors comme une poule malgré la précaution des boules Quies. Ces connards de coqs chantent depuis 1h déjà et j'entends le bruit des klaxons monter de la rue. Quelqu'un nettoie à grand coup de balai la chaussée (?) ou le trottoir(?)... Ces trottoirs où hier soir j'ai vu encore des femmes et des enfants qui dorment à même le sol ou sur un carton.

Quelle misère ces trottoirs de Manille!

Malate. Le quartier routard où nous nous sommes retrouvés, Christophe et moi pour cette aventure indonésienne. Lui connaît déjà. Mais il avait oublié cette pollution extraordinaire. On respire mal. On en a plein les oreilles!

A pied, le lendemain de notre arrivée nous nous sommes rendus dans le centre historique. ce que l'on nomme "la ville intramuros".
Nous l'avons sillonné. La vieille église, la cathédrale, les remparts, les rues aux noms espagnol, les quartiers étudiants, le petit marché où l'on mange avec les autochtones... les rue pavées. Et nous sommes revenus toujours à pied en traversant le parc Rizal, le héros national, pour longer le bord de mer.
Bord de mer aménagé. Joli en photo en bord du traffic routier intense. Nauséabond et à fuir pour le piéton! L'odeur pestilentielle au soleil, une horreur! Au loin une femme dans l'eau. Je suppose que c'est une sans abri qui se lave. Nous en avons croisé qui lavaient leur linge dans un bassin d'eau stagnante.
La misère est cruelle, même au soleil.

Huit à dix kilomètres sous le cagnard ce jour là. Une sieste d'à peine plus d'une heure où je comate.
Je me fais faire quelques vermicelles aux légumes pour changer du riz -depuis trois jours où je lutte contre la tourista. Hé oui. Il y a des jours comme cela aussi. Le revers de la médaille lorsque l'on mange local. Même en choisissant bien ses lieux, c'est le passage obligé du voyageur au delà d'une certaine durée.
Je dois m'estimer heureuse, j'ai résisté 7 semaines.
Il va sans dire que cela affaiblit. Le moral aussi.

Voilà. Je n'ai pas évoqué les bars, les discothèques, les casinos, les restaurants -où je n'ai pas mis les pieds- de cette ville ou du quartier chaud où j'ai passé 48h.

Les nuits bien que chaudes sont très légèrement rafraîchies d'un vent léger. Les 7 elevens comme à Bangkok ponctuent les tronçons de rues. La population métissée se promènent tard. Les embouteillages durent jusqu'à une heure avancée de la nuit. Les grattes ciels clignotent partout.

Je ne suis pas non plus allée admirer le coucher du soleil depuis le Sofitel dans le quartier moderne et chic. Je n'avais pas le coeur à me soumettre à un dress code. C'est pas le genre de Christophe. Donc, il aurait fallu que je m'y rende seule. Je n'avais pas cette force.


Je repasserai par Manille quelques heures pour prendre mon avion et quitter le pays. Le temps du transit (!!!) d'une aérogare à une autre, un délai juste suffisant en cas d'embouteillages!

Sans aucun regret, je quitte la capitale et m'envole pour Puerto Princesa, la capitale de Palawan.

Les trottoirs de Manille
Commenter cet article

evelyne 25/01/2016 04:59

Heureuse de te savoir revenue dans la civilisation ... c était comment pallawan? Bisous

@line 25/01/2016 13:22

Revenue d'aujourd'hui... maintenant encore 24h de voyage (2 vols) pour rentrer à BKK. Fin de voyage philippin.

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.