Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

22 Mar

Antisémitismes. Retours difficiles... et à propos de cinéma

Publié par @line  - Catégories :  #SOC!ETE

Alors voilà. Je suis partie après le 13 novembre 2015, j'ai fui la morosité parisienne et je suis arrivée à Bangkok où nombreux sont ceux qui ne savent même pas où situer Paris sur une carte. Encore moins qu'il y fait froid et que nous venions d'essuyer des peurs collectives partagées... Je les croyais partagées bien avant, depuis Charlie en fait, à tout le moins, et j'avais bien compris que depuis 2012 les différents actes antisémites n'avaient pas empêché de dormir les mêmes qui me disaient faire des cauchemars depuis le 13 novembre. Ma tristesse n'en a été que plus grande... il aura fallu tous ces innocents là pour que l'on prenne la dimension des actes antisémites : oui on a tué juste parce qu'ils étaient juifs, rien d'autre ! Et c'est cela que l'on appelle antisémitisme.

Me voici rentrée depuis deux semaines presque.

On ressort normalement dans Paris et les salles de spectacles m'ont parues pleines. Les restaurants aussi. Tant mieux. Bruxelles ce matin est à l'horreur. Au réveil c'est dur. Nous allons ainsi vivre des lendemain qui ne chantent plus ... et cela, régulièrement!

J'ai de suite pensé à la fille de ma cousine qui fait ses études dans cette capitale Belge tranquille... et qui doit revenir à Toulouse pour les vacances. J'ai espéré - sans appeler dans temps 1er- qu'elle ne prenne pas l'avion et j'ai su voilà quelques minutes qu'elle avait choisi le train ; ouf! Quant aux autres amis récemment ou plus anciennement installés, ils s'étaient manifestés. Ce sera ainsi,désormais, chacun devra crier "je suis vivant" sur le mode et par les moyens qui lui sont familiers ... Une façon de communiquer liée à l'ère du temps (l'air du temps?) et qui s'est inscrite dans celui que nous respirons depuis les "Charlie"!

A peine rentrée je me suis rendue au Colloque sur Antisémistisme organisé par le MAHJ de Paris en partenariat avec la BNF.

J'y ai entendu des orateurs extraordinaires,des chercheurs exposer des résultats d'études d'autres des enquêtes à vous glacer le dos : 800 actes antisémites par an en France depuis 2012.et 2 par jour depuis 2015.

L'exode de juifs de France vers d'autres pays et surtout pour de mauvaises raisons vers Israël où ils font une Aliya (qui jusques là n'avait même pas été envisagée puisque pas sionistes pour un rond...) motivée par la peur!

Oui, j'ai bien dit LA PEUR. Celle de cette indifférence ressentie qui a scotché un grand nombre de personnes le 13 novembre devant.leur écran TV une partie de la nuit tentant de comprendre pourquoi le Bataclan, mais comprenant implicitement " le Cash Cacher"!!!

"Eux c'était des juifs... mais les autres ?"

La confusion aujourd'hui qui fait que l'on confond juif, sioniste et israélien finit par exaspérer... et la gauche française y a une lourde responsabilité. La politique pro arabe de la France soucieuse de ses intérêts économiques aussi.

On a trouvé la légitime revendication des Palestiniens à un pays un coupable : ISRAËL en oubliant que la communauté internationale via l'ONU en autorisant la création de cet État avait choisi de se laver les mains de toute sa culpabilité résultant de la Shoah.

Par antisémitisme faire grossir un problème et le fossiliser.Telle a été l'attitude des pays voisins arabes qui n'ont pas reconnu l'Etat. Ont ils intégré les palestiniens qu'ils avaient sur leur territoire? Leur ont ils donné des logements décents et du travail? L’accès aux études. A la santé? Que nenni. Il fallait avoir des martyrs et on s'est acharné à en fabriquer sur plusieurs générations.

Au passage, les musulmans en Afrique, en chine, ou en Birmanie ne sont pas ceux pour lesquels la communauté internationale arabe ou la gauche française manifeste!!! Cherchez l'erreur...

Vous avez dit antisémite???

Voilà. J'arrête là pour ce sujet difficile et douloureux. Et ne croyez pas que je sois favorable à la politique israélienne. Je suis pour une restitution des territoires..Contre l'occupation. Je milite pour la paix dans cette région avec une reconnaissance mutuelle.

Plus que jamais je me sens française et laïque. J'ai choisi la France pour les idéaux qu'elle représente. Il se trouve que j'ai appris que je suis israélienne aussi. Je ne le savais pas mais c'est une autre histoire...

Je fais donc partie de cette France qui accueille des binationaux maintenant.

Passons aux retours difficiles,

J'ai perdu au Mexique mon appareil photo dans un taxi alors que je me rendais au musée d’Anthropologie. Puis mon IPad dans la salle UGC les Halles après avoir photographié Jodorowsky à l'avant première de l'excellent film "Jodorowsky 's Dune". Et mon cellulaire ne s'est jamais remis de l'indigestion que lui ont causé les 680 087 minutes de mise à jour des presques quatre mois d'absence... ce cellulaire offert par ma fille voilà trois ans a été déclaré trop vieux!. Je m'en suis rachetée un la mort dans l'âme! Avoir consacré autant d'argent à la communication à laquelle nous nous sommes désormais ritualisés!

Je n'ai donc pas récupéré dans le transfert de données toutes mes fiches contacts du répertoire avec les coordonnées complètes. Au delà du fait que j'ai décidé de revenir au classique papier crayon... ceux qui le voudront m'enverront un mail personne lafin que je consigne de nouveau leur adresse et numéros d'appels.

Pour les autres, si c'est le sujet de cet article qui vous a fâché ou incité à en rester là je ne vous en voudrai pas. Pour ma part je ne fuirai pas l'échange si vous le désirez.

Passons à plus léger...

Côté cinéma je vais juste partager avec vous la liste des bons films que j'ai vu depuis mon retour :

- Homeland : les deux parties du documentaire ( 6 h) où il est question de l'Irak en 2001 et 2003 soit avant et après l'intervention américaine de Bush... et j'ai au coeur pour longtemps encore ce petit neveu le lumineux Jhaid -12ans, mort- du réalisateur.Abbas Fahdel.

- Brooklyn deJohn Crowley romantique et émouvant à souhaits...

- Eperdument de Pierre Godeau avec de très bons acteurs,

- Steve Job que j'ai découvert dans l'avion...une personnalité inattendue.

- Tempête un très joli 1er film hyper sensible à ne pas manquer de Sammuel Collardey

- The Revenant du grand spectacle comme Hollywood sait en servir avec un acteur en performance,

- 45 ans, un gentil film avec de bons comédiens qui se laisse voir...

- Et j'avais déjà dû dire aussi que j'avais vu en avant 1ère avant de partir des films- excellents- qui sont maintenant à l'affiche tels

- Fatima, Béliers, Marguerite ( un peu long ), Much loved, Mustang, A perfect day, Nous trois ou rien, Mia Madre...

Par erreur je suis rentrée voir Saint Amour... et je l'ai bien regretté!!! Un ennui et de très bons acteur au service d'un scénario insipide avec qu, et quelques bons moments néanmoins. Heureusement le jet lag sévissait encore!!!

Enfin j'ai pas compris grand chose Triple 9 auquel j'attribue un Triple zéro... Beaucoup de bruits pour rien...

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.