Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

10 Aug

Lubéron: Cavaillon, la synagogue des juifs du Pape

Publié par @line  - Catégories :  #surV!VRE sans LE travail

Lubéron: Cavaillon, la synagogue des juifs du Pape
Lubéron: Cavaillon, la synagogue des juifs du Pape
Lubéron: Cavaillon, la synagogue des juifs du Pape

Une clef qui tient sur un bras entier... voilà qui ouvre lde lourdes portes, celles de la synagogue en centre la ville, un petit trésor...

La chaise d’Élie suspendue en hauteur en angle de pièce prête à accueillir le retour du prophète, lustres au plafond, ménorahs d'or sur balustrades d'étage, voilà qui tranche singulièrement du coin des femmes situé dans une pièce au niveau de la rue et où l'on trouve un vaste four dédié exclusivement à Pessah au pain azym ; elle donne sur la rue (rue Hébraïque), l'ancien ghetto dont on fermait les lourdes grilles à chaque extrémité disparues aujourd'hui..

Reconstruite au XVIIIe siècle (1772-1774), cet édifice traduit la double culture : juive et provençale, propre "aux juifs du pape", ceux de Cavaillon ayant obtenu de l'évêque local l'autorisation de la construire en 1494.

Car jusqu'à la révolution Francaise les juifs de France vivent,soit en Alsace soit dans quelques villes du Comtat du Venaissin sous protection papale.

Leur expulsion définitive de ce qu'était alors la France de1394 les amène à résider sous certaines conditions dans ces villes que sont Bédarrides, Bollène, le Thor, Malaucène Monteux, et Pernes avec le port d'un signe distinctif, chapeau de couleur jaune pour les garçon ruban jaune pour les filles, paiement de taxes supplémentaires,... et l'obligation d'assister périodiquement à des prêches les appelant à la conversion. La liste de leurs métiers limitée ne les empêchent pas de propèrer et dès la fin des interdictions, ils se dispersent partout en France.

Lubéron: Cavaillon, la synagogue des juifs du Pape
Lubéron: Cavaillon, la synagogue des juifs du Pape
Lubéron: Cavaillon, la synagogue des juifs du Pape
Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.