Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

28 Jan

Sur la route, le marché de Mpal

Publié par @line  - Catégories :  #SENEGALERIES

Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal

Pendant que Rose-Marie fait le contrôle à vue du réseau d'électricité du Sénégal, me précisant combien les poteaux sont de bonne qualité, les ouvrages bien montés et leur entretien assuré... je fais mine d'y comprendre quelque chose moi la spécialiste en rien du tout et je continue à prendre des notes pour mes futurs articles... et surtout des photos.


L'arrêt au marché me sauve. Nous nous perdons vite chacune de notre côté et revenons moi avec ma moisson de photos sans article voir rien article voir hétérogènes et mon amie toute guillerette des affaires qu'elle a réalisé : des miriades de colliers de grosses perles (certains en fait, des chapelets!), de fines perles, des bracelets en plastique multicolores, des magnets, de riches bazins, des pagnes illustrant la vie sénégalaise, écharpes et cravate, sculpture, quincaillerie (un tami,  si si..,).


Notre chauffeur auprès duquel elle s'excuse pour son petit quart d'heure de retard ouvre le coffre indifférent; en effet, parle - t - on de retard en Afrique pour 15 petites minutes? ?? Et docile écoute les instructions sur le prochain arrêt  qui sera celui de la vannerie en bord de route...
A chaque marché il ne manquera pas de jeter un coup d'oeil inquiet au rétroviseur... des fois qu'il lui soit ordonné un nouvel arrêt. Heureusement, les liquidités sont taries. Au second refus il a saisi que ce n'est pas seulement un argument de marchandage... parce que mon amie l'a étourdi lui aussi par sa capacité à négocier. C'est qu'elle n'est pas seulement ingénieur. .. non, c'est une commerciale née !

Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Sur la route, le marché de Mpal
Commenter cet article

Birame 31/01/2017 18:39

C est beau bravo

@line 05/02/2017 01:24

Merci du compliment...

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.