Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

11 Mar

Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses

Publié par @line  - Catégories :  #SOC!ETE

Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses
Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses
Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses
Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses

Le quartier Château Rouge bouge. En Septembre 2017 enfin la station de métro sera ouverte et rénovée. Une rue en particulier se renouvelle à grande vitesse.

Un designer sénégalais installé au 40 bis rue Myrha réalise de très jolis bibi, de gaies chemises et pantalons... des pochettes. Il vend aussi des objets et produits africains comme le Bissap. Les vêtements en WAX détournés de l'habit traditionnel africain sont traités dans un esprit contemporain. Une marque déposée : Château Rouge. La boutique est à l'image du Sénégal : elle crache les couleurs de la joie et du bonheur de vivre.  

Dans cette même rue, à côté et sur le même trottoir, juste avant la rue Léon la boutique Coco Bohème. Une sélection de cadeaux à prix très doux aux designs originaux toujours très choisis.

Le Café librairie sur le trottoir d'en face permet une pause familiale et sympathique : on rencontre des geeks informatique et des lecteurs chevronnés qui passent la l'après midi et qui lèvent nez sur le croisement de rues que pour observer un moment l'activité de la rue où la faune locale métissée garantie un spectacle permanent qui illumine les journées grises ou pluvieuses.

Une petite faim? La cantine -pour 6 euros le plat du jour- ouverte jusqu'à 23h offre un sacré choix de bonnes choses à déguster seul ou en bonne compagnie. On se, lie facilement ici. Et les brunchs du dimanche matin à 15euros sont de bonnes idées de RV (11h/17h) avant ou après une séance au Louxor !

Un ami - émigré à Bruxelles et qui se reconnaîtra- me signale aussi "Les libraires associés" la rue d'à côté, au  3 Rue Pierre l'Ermite. Des concerts de musique de chambre sont parfois donnés aux étages où vivent les trois couples homos qui ont hérité de cet immeuble, qui y résident et ont fondé cette librairie

Pour conclure, toujours rue Myrha au 76, tout près du boulevard Barbés, le restaurant cacher Le Djerba "Chez Guichi" propose des grillades, un plat du jour copieux et pour 16€ la brochette de foie gras frites qu'avec mon amie artiste Anita Ben Mohamed nous gloutonnons en tête à tête avec plaisir...

 

Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses
Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses
Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses
Paris bouge à Château Rouge : les bonnes adresses
Commenter cet article

Angelilie 19/03/2017 18:11

Bonjour, j'apprécie beaucoup votre blog. n'hésitez pas à venir visiter le mien. au plaisir

@line 20/03/2017 21:44

Merci. @

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.