Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

21 Apr

Le Whitney enfin...

Publié par @line  - Catégories :  #AMERICAINER!ES

Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...

À  son ouverture il fallait faire la queue des heures pour espérer  dans la foule visiter... aujourd'hui en semaine et en matinée les visiteurs sont nombreux. Les conditions pour voir les oeuvres restent bonnes. En ce moment s'y tient une biennale d'art contemporain. Essentiellement des oeuvres de 2016 ou 2017 commandées à de jeunes artistes ou encore à  la présentation d'artistes quasi inconnus du grand public. De la peinture et beaucoup de sculptures ou installations intégrant au coeur de l'oeuvre les nouveaux outils de communication tels IPhones, images/son en direct, installations articulées. Citons des thèmes en débat de société récurrents : la violence, l'immigration, l'homosexualité, le transgenre, l'histoire des usa au travers des causes de guerre, la censure...

Une des installations visuelle et sonore interdite aux moins de 17 ans - une jeune fille a été refoulée de la queue devant moi- consistait à faire l'expérience en 2 minutes 35 secondes de la violence extrême. Des employés aident chacun à enfiler des lunettes et casque audio. Ces lunettes spéciales vous permettent de voir en direct le mini film comme si vous assistiez à la scène et de voir comment un homme armé d'un gourdin va défoncer un jeune homme jusqu'à la mort probable. L'image de synthèse est presque plus vraie que nature.

Je me suis sentie coupable de voir, d'assister, impuissante à cet acte violent et j'ai cherché autour dans l'image de l'aide... la musique (pourquoi celle là? ) chantée en hébreu était un chant de Hanouka, la fête des lumières... je n'ai pas compris le propos. Je suis sortie de l'espace réservé -autour d'une grande table rectangulaire- quelque peu sonnée et j'ai été lire qui était l'auteur de cette "horreur artistique".

Je vous laisse découvrir quelques unes des autres oeuvres,,, en photos.

Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Le Whitney enfin...
Commenter cet article

Angeline 22/04/2017 21:15

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.