Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.

19 Oct

Un restaurant japonais à Tel Aviv?

Publié par @line  - Catégories :  #Survivre sans le travail

Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?

Ma cantine japonaise à Tel Aviv  c'est bien le Moon ! Ma cousine mavait fait découvrir ce petit paradis de créations absolument renversantes. Les fruits de mer y sont à l'honneur et d'ordinaire, le fois gras aussi. Je n'ai pas pu le tester cette fois ci. Les livraisons d'automne sont un peu en retard m'a-t-on expliqué... 

Ces deux jours à Tel Aviv j'ai fait quelques photos des rues, en proximité de la mer en centre ville près de Dizengoff. Mon QG habituel, chez ma cousine. Impossible d'avoir une vue d'ensemble sans tours en constructions. Les grues font partie du décors où qu'on soit dans le pays. Et c'est ainsi. Pourtant, trouver à se loger c'est le parcours du combattant. L'offre est quasi inexistante dans certaines villes et les jeunes sont condamnés à trouver des solutions familiales ou de faire de la colocation lorsque la situation s'y prête.

Les loyers de Tel Aviv sont plus chers que ceux de Paris. L'achat je n'en parle même pas!!!

Les vélos, les "Krokinettes", ont envahi l'espace urbain et les conducteurs sont aussi dangereux qu'à Paris.

Les bus ne sont accessibles qu'avec un paiement en carte magnétique ( il faut absolument se faire photographier et avec son passeport enregistrer pour obtenir la "Rav Kav" cf. la photo en fin de page) et l'on peut en la chargeant voyager avec tous les modes de transports (bus, train, tram)partout dans le pays sans monnaie. La réduction seniors est appliquée d'office lors du chargement en bonifiant à 💯/💯 le chargement.

De l'aéroport n'oublions pas que le plus simple pour rejoindre Tel Aviv ou Jérusalem c'est le train qui vous coûte quasi rien et surtout vous mets en 15mn à Tel Aviv sans l'enfer des embouteillages !

À bon entendeur, salut!

Moon

Bograshov St 58,

Tel Aviv-Yafo, Israel

 

Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Un restaurant japonais à Tel Aviv?
Commenter cet article

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.