Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.

21 Nov

Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !

Publié par @line  - Catégories :  #SOC!ÉTÉ

 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
 Avec ses perruques, Thomas Poitevin nous offre un rire fraîcheur !
Vous voulez du léger? Vous voulez du fond? Vous voulez rire sans complexes? Vous voulez juste sortir du contexte?.... alors voyez
 
Thomas jouer ses perruques... au théâtre du Rond-Point. Les séances font salle comble... puisque nous n'avons pas tous pu réserver lors de la même séance! Avec ceux de mes amis convaincus de mes bons choix, je voulais partager mon admiration pour sa touche, intelligente, sensible, délicate, précise.... or ils n'ont pas trouvé de places au moment où j'ai pris les deux dernières ! 
 
J'ai dû en agacer plus d'un... durant les confinements, lorsqu'au premier j'ai découvert cet artiste, je me suis abonnée à son compte Instagram et je n'en ai pas perdu une miette.... relayant à toutes et tous mes fous rires. 
 
Certains m'ont dit : "mais sur scène ça va pas rendre!" 
 
Bein si! J'avais confiance dans son ingéniosité. Et franchement le spectacle sur scène était bien au rendez ! 
Les éclairages, la mise en scène, les textes... Tout est absolument soigné, sans superflu, sobre et efficace...
Thomas, sans outrance, bouge merveilleusement bien, il emplit l'espace, il créé des moments de ruptures au delà des fous rires et clins d'oeil sarcastiques, déclenche de l'émotion, de la tendresse pour sa galerie de personnages pour lesquels on sent tout son amour. 
 
Car il n'y aucune méchanceté. Une pointe d'humour corrosif. Comme on met du sel dans un plat. Chaque caractère taillé au scalpel, ciselé dans l'expression verbale et gestuelle empreint de son amour.
 
Ils les connaît si bien que même nous, nous reconnaissons ces portraits scannés, ces phrasés, jusqu'aux lieux familiers... de Morteau, de Montbéliard, d'Angers,... nous laissant stupéfaits par cet universalité. 
 
Stupéfiant!
Il y a certes les perruques. Mais le plus stupéfiant c'est qu'en quelques secondes sur scène, sans maquillage, de jeune il devient vieux, tellement vrai, tellement convaincant. Je me suis même dis que je ne le reconnaîtrait probablement pas dans la rue. Je l'ai guetté à la fin de spectacle. Hélas, un peu souffrant, il était resté dans sa loge.
 
Je viens seulement de lire le résumé de la bio de Thomas Poitevin... sur la feuille de choux du Rond Point. Quel parcours depuis 10 ans ! 
J'en suis certaine, cet artiste va devenir incontournable dans l'expression artistique française de part son humour singulier, et ça, c'est une très bonne nouvelle. 
 
Thomas, Merci, merci de nous sortir de la morosité en 1h10... et soignez vous bien, puisque vous êtes un peu souffrant et que vous assurez diablement quotidiennement !
 
 
"Tomas joue ses perruques" 
en tournée en France 
et 
Au théâtre du Rond-Point
Jusqu'au 28 Novembre 2021 
À 18h30
0144959821
 
 
Texte de Thomas Poitevin, Hélène François, Stéphane Foenkinos, Yannick Barbe.
Direction artistique:  Hélene François.
 
 
 
 

 

Commenter cet article

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.