Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.

24 Jan

"Correspondances" à la Manufacture des Abbesses... vite réservez!

Publié par @line  - Catégories :  #Survivre sans le travail

"Correspondances" à la Manufacture des Abbesses... vite réservez!
"Correspondances" à la Manufacture des Abbesses... vite réservez!
"Correspondances" à la Manufacture des Abbesses... vite réservez!
"Correspondances" à la Manufacture des Abbesses... vite réservez!
"Correspondances" à la Manufacture des Abbesses... vite réservez!
Si vous ne saviez pas combien Truffaut aimait écrire, vous le découvrirez à l'occasion de cette pièce, malicieuse à souhaits. Vous serez forcément surpris de ressentir vivre ce réalisateur juste par la plume qu'il maniait bien... et plus encore, c'est bien en chair qu'il prendra possession de vous durant une heure quinze, dans un plaisir sans égal, interprèté par David Nathanson. Vous sentirez sa présence partout en salle, sans un seul petit bout de film, juste ces évocations, ces quelques images dans un coin de scène, ces piles de livres et de cahiers du cinéma. Cette mise en scène ultra sobre installée en notes de piano noue un dialogue musical fort, permanent, riche même dans les silences... avec le comédien. Car la conversation est campée solidement par là, autant qu'avec chacun d'entre nous dans cette petite salle attachante des Abbesses. On y voit un peu d'enfance, un peu de service militaire, et passer des films, des réalisateurs, des personnalités politiques, et bien d'autres.... jusqu'à Souchon, qui aura dédaigné de lui répondre... une surprise !
On rie, on sourie, on reste suspendu aux lèvres du comédien animés de sentiments tour à tour critiques, passionnés, révoltés, impuissants, étonnés, sourcilleux, ironiques,.... bigre, quel talent!
 
Allez, rompez grisaille hivernale, monotonie pré-électorale, d'un Omicron micron-culturel émancipez-vous, pour 
uneheurequinze de plaisir... 
qui refuserait cela ?
Restons vivants !
 
 
Vite la dernière : 
 
...
 
 
Durée : 1h15 
Mise en scène : Judith D'Aleazzo, David Nathanson
Avec 
David Nathanson, Antoine Ouvrad, Pierre Courriel.
 
Manufacture théâtre
7, rue Véron 75018 Paris
01 42 33 42 03
Commenter cet article

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.