Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.

24 Feb

Regreso al Edén de Paco Roca (Un voyage dans Valence post- guerre)

Publié par @line  - Catégories :  #Hispaniquer!es

Regreso al Edén de Paco Roca (Un voyage dans Valence post- guerre)
Regreso al Edén de Paco Roca (Un voyage dans Valence post- guerre)
Regreso al Edén de Paco Roca (Un voyage dans Valence post- guerre)

Tombé sur une photo de 1946 qui représentait beaucoup pour sa tante, Paco Roca entreprend un vrai roman graphique très documenté au niveau historique. Bédéiste, il dessine une fresque de l'Espagne post-guerre au fil du développement de la narration prenant appui sur ces familles humbles qui faisaient face à de sérieux problèmes relatifs à la vie quotidienne.

La mort prématurée engendrée par la dénutrition était un fait commun dans cette période de très grande précarité, et l'on mourrait de la promiscuité liée aux maladies contagieuses. Les tickets de rationnement en vigueur ne permettaient guère de manger tous les jours. Accéder à la nourriture, c'était recourir au marché noir et peu nombreux étaient ceux qui en avaient les moyens dans les milieux populaires. Pour les autres, l'enrichissement était garanti.

Et Dieu dans tout cela? Puisque les plus pauvres restaient persuadés de ce que leur Eden était de l'autre côté... À moins d'être Rouge, et en ce cas d'accepter une part de vie chuchotée, d'apprendre à ses enfants de ne pas forcément clamer haut et fort des vérités...

Il s'agit bien dans cette exposition d'un vigoureux et délicat portrait en quadrichromie d'une Espagne aux tons gris et aux libertés amputées par un régime politique, également terreau de la propagation de misères morales. 

Truffée de références autobiographiques, Paco Roca creuse le sillon à la recherche de la mémoire, celle dans laquelle il puise, sa famille et donne à partager ce qui relève de l'histoire commune des Espagnols durant les années Franco.

Émotionnelle et équilibrée, pleine de ressources graphiques et de solutions narratives de premier ordre, Paco Roca propose une oeuvre ambitieuse s'appuyant sur des objets du quotidien, des films d'archives et documents dont la valeur historique est incontestable.

C'est tout l'intérêt de tendre un fragment d'histoire universelle, et accessible et ludique pour un public de 7 à 77 ans.

Je suis sortie enchantée de ces deux petites salles d'exposition, et j'ai filé acheter la bande dessinée à la boutique du NAU. 

 

NAU
Calle de la Universitat, 2, 
46003 València, Valencia, Espagne

+34 963 86 43 77

Entrée Gratuite
10-13h & 16-19h jusqu'au 24 Avril 2022. 

Commenter cet article

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.