Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.

13 Jan

Oskar Kokoschka : "la terre est nôtre patrie, l'Europe notre destin, nous devons l'assumer" !

Publié par @line  - Catégories :  #Survivre sans le travail

Oskar Kokoschka : "la terre est nôtre patrie, l'Europe notre destin, nous devons l'assumer" !
Oskar Kokoschka : "la terre est nôtre patrie, l'Europe notre destin, nous devons l'assumer" !
Oskar Kokoschka : "la terre est nôtre patrie, l'Europe notre destin, nous devons l'assumer" !
Oskar Kokoschka : "la terre est nôtre patrie, l'Europe notre destin, nous devons l'assumer" !
Oskar Kokoschka : "la terre est nôtre patrie, l'Europe notre destin, nous devons l'assumer" !
Oskar Kokoschka : "la terre est nôtre patrie, l'Europe notre destin, nous devons l'assumer" !

Première rétrospective parisienne consacrée à l'un des peintres les plus controversés de son époque, Oskar Kokoschka. Perçu comme un artiste au passé politique tumultueux, connu pour avoir su provoquer et pousser les limites d’une société en pleine transformation avant, pendant et après la guerre, voici exposées 150 œuvres significatives de cet autrichien présentement au MAM. Il côtoya de nombreux peintres dont Egon Schiele, Gustave Klimt... Témoin et victime de l'histoire, qualifié par les nazis d’”artiste dégénéré”, ses œuvres retirées des murs des musées par les nazis allemands. C'est une grande figure du vingtième siècle et du fauvisme qu'il nous est permis enfin de découvrir, très engagé pour la paix et dans la lutte contre le nazisme. Le nombre de ses œuvres disparues ou détruites à cette époque est impressionnant.

 

 

Découvrir ses talents multiples donne le vertige : affichiste, lithographe, illustrateur, décorateur de théâtre, dramaturge, musicien, écrivain... mais c'est à la peinture et à son enseignement (à Dresde notamment) qu'il se consacrera. Il va parcourir l'Europe... prendre plusieurs nationalités, sera célèbre avant guerre, aura cependant bien des difficultés à survivre ce, malgré ses mécènes... Le grand architecte et ami, Adolf Loos était un de ceux là, un inspirateur, comme Shönberg,...

Sa croyance dans la subversivité de la peinture, vecteur d'émancipation et d'éducation demeurera inébranlable jusqu'à sa mort en 1980 à Montreux, à l'âge de 86ans, victime d'une attaque cérébrale. 

 
Jusqu'au 12 février 2023 au
MAM
11 avenue du Président Wilson, 75116 Paris

 

Commenter cet article

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 pour accompagner les six mois d'aventure en Inde d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé dans l'urgence avec un engagement d'un article posté chaque jour sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées. J'en implore votre indulgence en lisant "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries". Puis, d'autres voyages ont suivi et des humeurs de l'entre deux, et pour finir "Survivre au travail"... la chose la plus formidable qui soit pour les chanceux que nous sommes, à jouir d'une retraite.