Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

30 Dec

Miami`s impressions - L`Autre réserve

Publié par @line & Jean Luc  - Catégories :  #AMERICAINER!ES

Le sud de Miami Beach date des années trente (construit après une catastrophe naturelle qui ravagea tout... ) et semble être le refuge de retraités, tous actionnaires de fonds de pension, titulaires donc, peu ou prou, des firmes internationales.
S`ajoutent à eux, et les protègent, les militaires... ou ex-militaires, nombreux. Car
dans les années quarante, l`US Army craignait une attaque japonaise sur la Floride. Et aussi, beaucoup de réfugiés cubains immigrés après la chute de Batista.
undefined
La crise pétrolière des années 70 fit de Miami -prononcez maïiï-âmi- une ville de has been jusqu`aux années 80, au moment ou une campagne publicitaire de la marque Calvin Klein, la rendit de nouveau célèbre dans le monde entier, en faisant rêver sur une douceur de vivre, un ponton, un superbe coucher de soleil, un bel homme : Key West!
undefined
Tout le monde s`en souvient.
Mais pas du nom du photographe -Bruce Weber- qui shoota ces formidables images qui relancèrent la ville pour en faire jusqu`à aujourd`hui une capitale de la mode, un lieu de fête, ternit il est vrai, par l`assassinat (le 15 juillet 1997) sur Océan Drive de Gianni Versace, devant les grilles de sa somptueuse maison.
undefined
Aaah... Océan Drive aux mille néons fluorescents, aux immeubles pâtisserie, aux buildings ice cream, aux filles confiserie, aux gars tablettes de chocolat, où tout est beau lustré, propre, coloré, où les nuages et les ciels s`harmonisent aux lumières du jour et de la nuit, ou les palmiers scintillent -en cette période de fin d`année- comme des sapins... qu`arrosent modestement les chihuahuaas. Où les badots guettent la vedette cachée derrière ses lunettes noires - des Oakley, sûrement, dernier modèle ; va sans dire.
Ils choisissent une terrasse en vogue, se font servir par des chicanos (personne n`y échappe ici) et à défaut, comptent les Mazerattis, les Cadillacs, les Porsches qui font le trottoir.
Que ce soit Ici où sur l`avenue parallèle, à Collins, les coupés et cabriolets aux couleurs improbables tournent sans fin, arborant leurs fiers propriétaires, aux cheveux teints, à la peau tirée, trahis par leur mains fripées, accompagnés de leurs PaméelaaunderSun galvanisées par les regards lubriques.
undefinedBon. Trouver un jeune ou un vieux riche doit nécessiter des investissements dans la silicone... (vallee?)
La crise est de retour ici.
Des milliers de logements sont à vendre. D`autres, tout neufs, n`ont pas trouvé d`acquéreurs.
Ah! Le dollar n`est plus ce qu`il était!
L'amérique est en pleine récession à la veille d'une présidentielle qui débutera en mars prochain...
undefined
nti_bug_fck
Commenter cet article

sieglind la dragonne 03/01/2008 13:50

Pour la quête du vieux beau et riche, pas le fric pour le silicone, pas le temps (et une flemme monstrueuse hé, hé) je laisse ça aux accros "tendance", vu qu'une dragonne à la colle avec un pété de tunes, je ne le sens de toute façon pas...Bises et les quartiers vieux fonctionnaires existent aussi dans les villes visitées durant notre périple américain d'il y a deux ans... (comme ici d'ailleurs, mais moins "visible")

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.