Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

23 Nov

Quelques vues de Taï Wo

Publié par @line  - Catégories :  #CHINOISER!ES

C'est ici que l'on peut croiser des femmes qui revètent le très seyant chapeau hakka en bambou.


C'est une jolie ville chinoise, traversée par un fleuve et où les cyclistes fort nombreux, bénéficient de pistes aménagées qui leur permettent un déplacement aisé.
De partout, la nature est clairesemée de béton.
En dépit de cela, vous entendez encore beaucoup des chants d'oiseaux, extêmement diversifiés, mais malheureusement il eu fallu être plus douée que moi pour réussir à les voir!

En fin d'après midi, traquant l'ombre, des hommes semblant désoeuvrés installés comme là (en photo), discutent, lisent ou tapent le carton.

Les femmes arborent le parapluie, en guise d'ombrelle, lorsqu'elles ne revêtent pas le chapeau.

Le marché vanté m'a semblé similaire aux autres (blasée?), avec davantage d'échoppes et par contre une plus grande variété de pâtes et de nouilles de toutes sortes proposées à l'étalage de boutique spécialisées dans ce commerce.

J'ai rencontré un artisan couturier qui réalisait de jolis vêtements à caractère éthnique et qui a exercé son français avec moi, il ne boudait pas son plaisir... et je n'ai pas eu besoin d'utiliser mon petit bout de papier écrit en chinois traduisant mon itinéraire pour trouver mon chemin!

Le calme du temple du dieu des fonctionnaires
et de la littérature "Man Mo" -datant du 19ème siècle- m' a emplie de sérénité il abrite aussi celui de la guerre et des arts martiaux...
Commenter cet article

sieglind la dragonne 26/11/2008 08:02

Le "dieu des fonctionnaires" ?! Trop fort ! Désolée ça a fait "chtonk"
Mon frangin adore rapporter des fringues de ses voyages, s'il va de ce côté, ton artisan pourra continuer à exercer son français hé, hé... Bises @line !

@line 02/12/2008 17:10


bé voui... ça soulage de savoir que quelqu'un a songé à ces pôvres fonctionnaires!!!


Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.