Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

12 Jan

Le Vol sur la Vietnam Airline

Publié par @line  - Catégories :  #VIETNAMER!ES

Emmitouflés, comme nous l'étions ce matin là qui eut cru que nous étions en partance pour le Viêtnam?

 

Des passagers effrontés, malgré le -5° affiché au baromètre, crurent bon nous railler en démontrant qu'ils n'avaient pas plus froid aux pieds, qu'aux yeux : car c'est en tongues et sweat-shirt qu'ils grimpèrent sur ce vol de la Vietnam Airline!

 

Des habitués me dis-je....

 

Alors que de gracieuses hôtesses vêtues de robes longues satinées ajustées sur des pantalons fluides nous installent, nous échangeons un regard consterné :

ce vol est essentiellement composé de jeunes familles flanquées d'enfants en bas âge ou de croulants comme nous ayant remisé depuis longtemps les couches culottes!

 

En mon fort intérieur Je me marre...

 

en pensant aux passagers qui ont déboursé 40€ pour une place située près des issues de secours et se sont fait avoir, sous prétexte de « plus de confort » (pour allonger leurs jambes... tenter de dormir)

 

A quand le vol spécial sans braillards?

 

Je m'imagine déjà interpeller les stewards :

 

- Et ils sont où?

  • Qui ça?

  • Bein... je vois pas... André?

  • André qui ?

  • André Dussolier pardi! ... et Boujenah et consort... Qui va entonner le canon « Au clair de la lune » quand les minos déclareront la guerre ?(sous entendu : aux vieux cons que nous sommes)

  • .../...

 

Et ça n'a pas loupé!

Nous avons eu le droit à un hurleur, en quête d'adeptes. un vrai chef d'orchestre!

 

A peine plongés dans le noir, le voilà qui lâche son cri de guerre, l'entonne de plus en plus fort, en un crescendo étudié qui ne tarde pas à être relayé....

 

L'une des mères pense bien faire :

elle déplace le problème...

Ca y est! La cabine entière est au diapason !

 

Les chanceux épargnés d'une proximité immédiate contraints aux lois du handicap recherchent désespérément un lieu de tranquillité.

 

Il faudra faire la queue pour tenter l'isolement...

 

Soudain, coup de théâtre et prise d'initiative redoutable ;

 

l'une des hôtesses perd toute placidité fond sur le meneur que brandissait sa mère -tantôt à droite, tantôt gauche, telle une Vahiné- et lui intime l'ordre de baisser d'un ton.

 

Mais le chanteur ne l'entend pas de cette oreille...

 

Après le vietnamien suit un enchaînement d'injonctions dans de multiples langues : ce contre feu audacieux entonné par l'équipage plus ou moins polyglotte (j'ai cru reconnaître un brin d'anglais) se solde, lui aussi, en vaine tentative.

 

Car le moutard n'entend rien aux langues étrangères..., me dis-je,

 

tandis qu'une formation du genre « choeur tonitruant » s'installe durablement jusqu'à ce qu'enfin, la lumière fut!

 

Et là, plus un bruit : le miracle.

Assourdissant silence du petit matin, qui annonçe l'atterrissage prochain accompagné du service du petit déjeuner.

 

Mines défaites, l'oeil hagard, chacun peut alors à loisir, contempler les anges dormir...

 

Après tout, ne sommes nous pas au ciel?

ho chi minh

Arrivés, la vue sur Saigon, enfin on va dormir... au calme§

 

Commenter cet article

MALIA 01/02/2010 14:45


coucou aline

contente de te lire

a bientot

biz à vous 2
malia


@line 13/02/2010 06:18


Hello Super Malia !Je découvre à l'insant ton message Merci et Bises! @line


Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.