Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

09 Jul

Les bonnes adresses de Buda & de Pest

Publié par @line  - Catégories :  #HONGROISERIES

Budapest-20130703-nuit CathédraleA Buda, le meilleur des salons de thé se nomme le Budavar, au 7. Szenthiasromsag Utca à 20 mètres de là où j'ai élu domicile ; les pâtisseries sont réputées fameuses et le glacier mitoyen ne désemplit guère. Situé dans le district 1, le quartier historique du Var, royalement fréquenté : palais, cathédrale et pleins de très bons restaurants plutôt très chics,chers, avec des cours intérieures ombragées...  Impossible de le louper!

 

Au Gerbeaud -coté Pest- c'est le raffinement... en terrasse ou avec musique douce en intérieur climatisé, la limonade maison est à un peu plus de 5€... Très, très cher, le luxe dans cet ancien café littéraire qui connut quelques heures de gloire... ( Voir le new York aussi à coté de l'Opéra).

Le Hamza Zsuzsa, au 13 Steindl Imre utca, juste derrière et à deux pas du parlement coté Pest) est un bistro hongrois (Hungarikum Bisztro) où à des prix plus que doux (12€ le plat) est servie une copieuse et savoureuse cuisine locale. Dommage juste que le musicien qui semblait plutot d'origine tzigane y soit tenu de jouer des musiques de standards international...

Dans la rue, il faut absolument goûter à la galette ultra légère de pommes de terre : langos.
Il s'agit de l'accommoder à son goût : simple, ou avec une sauce à l'ail (pour le premier prix: - d'1€) ou à la crème avec fromage râpé, sauce olives, etc...

Quoi manger ?
Les saucisses sont délicieuses, les plats tels le poulet au paprika (doux ou piquant à rapporter!) fabuleux ou le choux farci (au bistro, ci-dessus) sont à tomber par terre... les soupes, les goulaschs ou plats mijotés... Seul reproche : l'accompagnement est rarement en légumes.

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.