Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

06 Apr

Les meilleurs documentaires de l'édition 2013 du festival du film israëlien de Paris

Publié par @line  - Catégories :  #surV!VRE sans LE travail

Aux cinéma des cinéastes:

"The gatekeepers" (de Dror Moreh): bravo encore une fois à Charlie Zirhen le directeur du festival du film israëlien de Paris, pour nous avoir offert ce documentaire en séance à grande audience (la salle était comble) qui remue les tripes et surtout les méninges à propos d'Israél après 40 ans de guerre.

Ce film documentaire n'aura pas plu à tout le monde c'est évident car il met en lumières bien des sujets tabous autour de la paix, de ce que l'Etat d'Israél devient petit à petit au regard de valeurs et d'engagements qui l'ont fondés.
La parole y est libre, les témoignages puissants et éclairés, le malaise certain. Pourtant sous la critique, l'amour du pays est bien présent. La recherche desespérée de voies (& voix) de paix aussi. La société civile est appelée à ne pas se laisser diriger par les militaires, ni par les minorités extrémistes, que l'on soit Palestinien, Israélien, voire d'ailleurs (Mali, etc,...).

Courez voir ce film absolument renversant et complétez le par celui sur "Leibovitwz". Vous tiendrez là de quoi agiter les neurones de ceux qui ne doutent jamais de rien....! (la redifusion lundi à 14h "Leibowitz: faith, country and man"! Court métrage d'une heure qui vous en apprendra beaucoup ; il a été réalisé par Uri Rosewaks...

Ce soir samedi à 19h40 allez aussi voir :

L'excellent film musical 4 fois primé " La ballade du printemps" de Benny Torati , un vrai conte poétique, qui va du western en parodie conjugué à des ambiances hispaniques et perse... Un monde onirique, un scénario très très bon, servi par d'excellents acteurs... musiciens amateurs et professionnels! — aux cinema des cineastes.
Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.