Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

17 Oct

Le Qi Qong des cinq animaux du Wudangshan

Publié par @line  - Catégories :  #CHINOISER!ES

Dans les monts du Wudangshan, (Hubei- Chine) j'étudie le Qi Qong des cinq animaux avec un grand maitre ; après "le tigre" que nous avons détaillé deux jours durant à raison de six heures par jour, aujourd'hui nous avons attaqué le dragon.

Chacun des animaux est étudié de près par les maîtres et les expressions et figures sans que l'on ait à nommer l'animal sont -la majeure partie du temps- reconnaissables même pour un novice.
Pour ce qui est du dragon, je demeure perplexe quant à la source d'inspiration et je m'interroge encore sur le chenapan qui a servit de modèle! (les digestifs locaux sont nombreux et excellents!)

Stéphane & Aline repetentToute cette journée, malgré la trentaine de degrés, nous l'avons passée à faire des circonvolutions de la taille (de grands ronds enchaînés à de petits et inversement, un coup à la verticale, un coup à plat, quand ce n'était pas le mélange des genres!) tentant de ne jamais bouger les hanches, gardant nos genoux à l'aplomb des pieds, dans une verticalité du corps parfaite, la tête haute ; les mains et bras appelés à suivre l'impulsion donnée... par la taille !

En fin de journée, nous apprenons que de surcroît cette satanée bête aime faire des huit avec son corps... Et Il nous fallut rajouter cela à nos prouesses.
Mais le meilleur est pour demain : car il faut bien que l'animal se meuve, non ?

Apprendre les subtilités du déplacement de la bête, toute une chorégraphie, toute une journée !!! Ah! Je vous l'assure, c'est autre chose que de faire tourner ses hanches à l'orientale! (Il faut TOUT des-apprendre!)

Amis qui me lisez, n'oubliez pas de jouer journellement au cerceau...  vous aurez certainement plus de facilité que moi à laisser s'exprimer le dragon qui sommeille en vous.

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.