Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

26 Feb

De chronique en Chroniques, Guy Delisle, Bédéïste...

Publié par @line  - Catégories :  #surV!VRE sans LE travail

Je ne me souviens plus si je vous ai parlé de Guy Delisle, ce canadien  bédéïste marié à une doctoresse qui oeuvre pour médecins du monde. Je l'ai lu pour la première fois avec les excellentes Chroniques birmanes où j'ai retrouvé vraiment toutes les sensations que l'on peut ressentir lorsque l'on se trouve dans un pays où la junte dirige...alors que tout semble beau, et calme sans aspérités.

Il ne faut pas craindre le "pavé" et se laisser envahir par l'étrange "rien ou néant" qui finit par décrire la vie toutes en sensations  du Myanmar, au delà des mots et des maux.

Il avait déjà écrit sur Shenzhen, Pyongyang...

 

Voilà que je découvre que ce même auteur a tenu un Blog lors de son séjour en Israël en 2008/2009. Il a aussi édité des Chroniques de Jérusalem que je vais m'empresser d'acheter et lire, avant mon prochain départ pour la terre promise...

guy-delisle-640

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.