Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

04 Dec

Quelques films à voir (ou à revoir)... sur le thème de l'esclavage moderne dans le monde

Publié par @line  - Catégories :  #surV!VRE sans LE travail

"Étoiles de jour" (Syrien 1988) projette au Forum des Images en la présence de son réalisateur au d'Ossama Mohammed (cinéaste rebelle formé à Moscou, également auteur de "Sacrifices") raconte un village alaouite où s'organise un double mariage alors qu'une des fiancées refuse de s'y soumettre.

Critique iconoclaste d'une société patriarcale, étranglée par le pouvoir absolu ce film s'apparente aux films tragico - comiques de la comédie italienne.
Produit puis censuré par l'ONC, ce film permet de voir comment était la Syrie sous le régime didactorial. Pour la petite histoire, les quatres acteurs principaux du film ont choisi un engagement pro régime actuel depuis...

 

Autre film, traité avec un humour décalé, aux propos néanmoins généreux - mieux maîtrisé à mon sens dans l'expression que le précédent cité- réalisé par le joyeux Srdan  Dragojevic, "La parade" est un film au financement multiples : slovène, yougoslave, croate, serbe.

On y rit et on est totalement  touché par les personnages... aussi,  je vous laisse apprécier un extrait...

Il a reçu de nombreux prix et très franchement, poursortir de cette grisaille, il n'y a pas mieux. Et le sujet qui aborde l'existence de la communauté gai demeure toujours hélas un sujet sensible dans bien des lieux de la planète.

 

"La Môme Xhiao", de Tao  Peng, docu - fiction  date de 2007, est sorti en Chine au moment des Jeux Olympiques. Il montre une cruelle réalité encore de mise en Chine, dans les milieux les plus déshérités et une cupidité absolue d'adultes indiférend à la détresse enfantine. Ce film a été réalisé avec des fonds totalement indépendants. Le voir, c'est se préparer aussi au prochain cycle du Forum des Images qui s'intitulera les 1001 visages de la Chine et dont je ne manquerai pas de vous parler...

Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.