Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.

24 Aug

Le Familistère de Guise, une utopie réalisée

Publié par @line  - Catégories :  #surV!VRE sans LE travail

Voici une utopie réalisée qui a tout de même vécu durant 90 ans! Le plus curieux c'est qu'elle s'est éteinte en 1968, on connaît bien les poêles Godin... Mais qui connaît l'homme pour ses engagements dans le courant des socialistes utopistes?

A Cateau Cambresis, on peut visiter ce lieu incroyable où la rénovation prise en charge par la région et l'Europe permet d'apprécier un peu toute l'envergure de ce projet de vie social. Le théâtre a été rénové, la bibliothèque fonctionne, la piscine se visite ainsi que le parc superbement fleuri. De l'habitat social il reste les bâtiments où avec un peu d'imagination et les explications des guides (à chaque heure une visite!) on peut se représenter le style de vie d'avant garde qu'avaient les ouvriers Godin qui choisissaient de vivre là.

Mil est dommage que l'on ne puisse plus voir l'appartement de Jean Baptiste Godin meublé, tel qu'il était il y a encore quelques années... Il logeait au milieu de ses ouvriers, partageant la même vie qu'eux, leur offrant toute ses connaissances, mettant au service de son projet, la santé, l'éducation, le travail... Il avait même mis en place en juin 1867 une fête du travail, bien avant l'heure!

Le Familistère de Guise, une utopie réalisée
Le Familistère de Guise, une utopie réaliséeLe Familistère de Guise, une utopie réaliséeLe Familistère de Guise, une utopie réalisée
Le Familistère de Guise, une utopie réaliséeLe Familistère de Guise, une utopie réaliséeLe Familistère de Guise, une utopie réalisée
Commenter cet article

Archives

À propos

Ce journal a débuté avec la naissance des Blogs en 2005 comme une aventure. Il s'agissait d'un voyage de six mois en Inde, d'où son nom, !ndianeries. Mot inventé pour illustrer l'improbable : disposer de temps, n'avoir aucun attrait particulier ni attentes pour ce "continent", ne rien vraiment connaître des cultures locales. Une seule régle : un article par jour écrit sur des ordinateurs locaux, avec des claviers pourris, des temps d'attentes interminables.., d'où des corrections jamais réalisées ; je vous invite à l'indulgence.Jugez vous même de l'intérêt de ce voyage, découvrez "La malle de l'!nde" & les "!ndianeries", puis les voyages qui ont suivi, les humeurs de l'entre deux, le "Survivre au travail". Mon engouement à prendre mon temps, à cultiver la rencontre, le "rien faire", pour un hyperactive n'a plus jamais entamé mon goût "du partir" pour mieux revenir.